Pourquoi est-ce nécessaire d’obtenir un certificat SSL sur son site Internet ?

Rédigé par Romane Larrat

25 février 2022

Un certificat SSL est un protocole de sécurité qui permet de chiffrer et crypter les différentes données qui sont échangées sur Internet.

Contrairement au protocole HTTP, le protocole HTTPS est un protocole de chiffrement entièrement sécurisé qui fait référence à son nom : Hypertext Transfer Protocol Secure. Ce protocole permet de garantir le cryptage des données collectées.

Parmi ces informations collectées, on mentionne principalement les adresses-mail, les informations personnelles et les données bancaires.

Un site internet sécurisé, disposant d’un certificat SSL est facilement reconnaissable grâce au petit cadenas qui s’affiche à côté de son URL. Dans ce cas-là, si le site internet est sécurisé, alors son URL est précédée par la mention « https ».

Nous allons nous intéresser aux différents types de certificats SSL qui existent sur la toile. Ensuite nous verrons quelles sont les raisons d’en avoir sur son site internet.

Il existe différents types de certificats SSL

Le certificat SSL permet d’activer le protocole HTTPS sur un site internet. Il désigne un fichier de données qui permet de faire le lien entre une clé cryptographique et les informations d’une entreprise.

Dès lors que le certificat SSL est installé sur un serveur informatique, les échanges de données entre le serveur et les navigateurs deviennent entièrement sécurisés. On distingue alors trois niveaux de sécurité, soit trois types de certificats SSL. Voici lesquels.

Le certificat SSL Domain Validation (DV)

Le certificat SSL Domain Validation correspond au certificat SSL à validation de domaine. Ce certificat correspond au niveau de sécurisation le plus courant à un prix accessible.

Le certificat DV est utilisé principalement par les entreprises qui souhaitent sécuriser les échanges sur leurs sites internet. Dans ce cas-là elles ne sont pas dans l’obligation de renseigner des informations sur leur identité ou sur leur trésorerie.

Pour autant, toutes vos informations sont envoyées à l’AC, l’Autorité de Certification. Si vous souhaitez bénéficier de ce certificat, vous devez en effet être capable de prouver à l’AC que vous disposez d’un droit exclusif d’utilisation du nom de domaine en question.

Lorsque votre demande a été acceptée par l’AC vous n’avez qu’à cliquer sur le lien d’approbation figurant dans le mail. Dès lors que le protocole HTPPS est activé, le sceau symbolisant que votre site est sécurisé apparaît. Comme mentionné précédent, celui-ci est identifiable grâce au cadenas qui s’affiche à gauche de la barre d’adresse sur internet.
Aucune information sur votre entreprise n’apparaît si vous utilisez le certificat DV.

Le certificat SSL Organisation Validation (OV)

Ce certificat se traduit par certificat SSL à validation d’organisation. Il offre un niveau de sécurisation intermédiaire. Il permet à son bénéficiaire de gagner facilement la confiance de ses internautes.

Comme précédemment, vous devrez non seulement prouver à l’AC que vous êtes l’unique propriétaire du nom de domaine ainsi que votre identité si vous souhaitez pouvoir générer ce type de certificat SSL.

Lorsque votre protocole HTPPS est opérationnel, l’affichage dans la barre d’adresse est identique à celui de la certification DV. À la différence du certificat DV, le certificat de sécurité OV contient en plus des informations vérifiées qui concernent le site en question.

Le certificat SSL Extended Validation (EV)

Ce dernier certificat signifie certificat SSL à validation étendue, il est le plus sécurisé des trois certificats existants. C’est pour cette raison qu’il est le certificat choisi par la majorité des e-commerçants et tous sites désirant sécuriser des transactions bancaires.

Dans ce cas-là, l’AC assujettit les entreprises qui en font la demande à de nombreuses vérifications aussi poussées que minutieuses :

L’Autorité de Certification va contrôler l’existence, aussi bien physique que légale du nom de domaine. De même qu’elle va vérifier l’exactitude et la fiabilité des informations qu’on lui a transmises. Enfin l’AC va également inspecter le droit exclusif d’utilisation du nom de domaine.

Une fois que la demande est validée, le protocole HTTPS s’active et fait apparaître le cadenas de sécurité. Ce sceau contient toutes les informations dont un internaute a besoin pour contrôler rapidement sa fiabilité.

Les raisons d’avoir d’un certificat SSL sur son site web

Quel que soit le certificat SSL que vous choisissez, celui-ci permet à votre site internet d’être conforme aux exigences de sécurité. Il permet également de rendre la vie dure aux pirates informatiques. Le certificat met à l’abri toutes données personnelles et bancaires et autres données sensibles.

La présence du cadenas dans la barre d’adresse permet de rassurer les internautes sur la fiabilité de certains sites. Aussi, il joue en faveur de votre référencement naturel. En effet, Google valorise les sites sécurisés dans ses pages de résultats au détriment de ceux qui ne le sont pas.

Grâce à tous ces avantages le site peut prétendre à un meilleur taux de conversion.

Si vous souhaitez aller plus loin en matière de sécurité vous avez la possibilité de faire l’acquisition d’un certificat code signing. Grâce à ce certificat chaque entreprise qui souhaite commercialiser des applications ou des logiciels, peut signer numériquement ses produits. Cette signature permet de prouver à ses acheteurs leur légitimité et le fait qu’ils ne sont pas un virus.

Ce type de certificat permet au bénéficiaire de protéger et signer ses e-mails de la même manière que pour ses documents PDF. Il peut donc protéger sa réputation et construire une relation de confiance avec les internautes.

Comment avoir un certificat SSL ?

Afin de pouvoir bénéficier d’un certificat SSL fiable et/ou d’un certificat code signing, vous ne devez-vous adresser qu’à une Autorité de Certification de confiance. Pour être entièrement fiable, celle-ci doit avoir obtenu l’agrément d’un organisme officiel.

Si vous n’avez aucune idée du prestataire vers qui vous tourner pour choisir un organisme de confiance, il existe des plateformes en ligne telles que Sectigo ou encore Digicert qui sont des leaders sur le marché des certificats numériques.

Vous pouvez également faire confiance au plus grand revendeur de certificat SSL et certificats signatures en Europe, HTTPCS. Outre la fiabilité de ses certificats, HTTPCS est également réputé pour avoir les prix les plus bas du marché. En résumé, il vous fait profiter du meilleur niveau de protection au meilleur prix. Et ce que vous ayez un site vitrine, un site e-commerce ou même une application.

Une fois que vous avez trouvé votre Autorité de Certification, vous n’avez plus qu’à faire l’acquisition de votre certificat SSL. Pour cela vous devez fournir à l’autorité toutes les informations nécessaires et générer automatique votre CSR (Certificate Signing Request SSL). Enfin vous n’avez plus qu’à installer le certificat émis par cette autorité.

 

Si vous souhaitez confier cette manipulation à des professionnels n’hésitez pas à nous contacter, notre équipe d’experts saura vous répondre.

 

Vous aimez aussi lire…

0 commentaires

Share This