Nous le savons tous, l’année 2020 a été une année particulièrement compliquée, dû à la crise sanitaire de la Covid-19.
De l’achat physique en boutique, en passant par le e-commerce et le click-and-collect, par le commerce social, mais alors qu’est-ce que sont tous ses termes?
Le Click-and-Collect et les achats en ligne se sont alors enflammés, une hausse de 5.3% a été constatée, et 408 millions de transactions en ligne ont été enregistrées.

Mais alors, qu’est-ce que le « Commerce Social » ?

C’est le fait d’associer le e-commerce, avec ce qui anime nos téléphones tous les jours ; les réseaux sociaux.
De nos jours, les magazines et journaux peoples sont devenus obsolètes, et il n’a jamais été aussi facile de pouvoir échanger, discuter, ou poser des questions à une marque grâce aux réseaux sociaux.

Aujourd’hui, les personnes utilisant Facebook, Pinterest et/ou Instagram, peuvent acheter directement des produits et/ou services à partir de leurs applications préférées, dès qu’ils l’aperçoivent.

Facebook Shops

Facebook a donc créé Facebook Shops afin d’aider le commerce en ligne sur ses plateformes et à ajouter de multiples fonctionnalités pour vendre plus facilement.
Concrètement, Facebook Shop est une nouvelle interface, qui permet aux utilisateurs de découvrir des marques et d’acheter leurs produits dans l’application Facebook.

Facebook a le taux de conversion le plus élevé, soit 1,85 %, selon Shopify, pour l’ensemble du trafic e-commerce des réseaux sociaux.

Les avantages 

Et puis, pour les entreprises, ce n’est qu’un avantage de plus : les freins liés à l’achats ne sont que moindres, plus besoin d’attendre, afin d’aller à la boutique la plus proche pour acheter le dernier sac à main à la mode, au risque que, finalement, il n’y est plus de stock. L’utilisateur a coup de cœur sur un produit, instantanément, il le possède.

On ne sort pas de la page de son réseau social préféré pour aller acheter son article. Tout se fait sur la même plateforme grâce à Shopify et Big Commerce qui sont les plateformes d’achats proposées dans un premier temps.
Les utilisateurs se servent déjà, et depuis longtemps, des médias sociaux afin de rechercher des produits, ou services bien particuliers. Cependant même si le commerce social accélère le processus d’achat, il peut également vous donner des résultats en retour, immédiats, et en direct de vos produits mis en ligne.

Quelques Chiffres clés du Social Commerce : 

Les plateformes sociales tel que Instagram et Pinterest ont également intégrés de nouvelles fonctionnalités de shopping. Ceci devrait se traduire par une croissance et une accélération du parcours d’achat de manière plus facile.

D’après Marketing Week, les 5 achats principaux, des 18-34 ans, sur les réseaux sociaux sont :
Les vêtements et la mode (66 %), les cadeaux (61 %), la décoration intérieure (58 %), les aliments et boissons (58 %) et les accessoires (57 %).

67 % de ses utilisateurs ont découvert une nouvelle marque ou un produit à partir d’un compte d’entreprise (Source Marketingland).

Selon une étude Oxatis/KPMG, 21% des Français achètent déjà des produits/services sur les réseaux sociaux, et près de 80% des e-commerçants adoptent ces derniers à des fins commerciales.

Néanmoins, un des plus grands challenges du e-commerce et de ces acteurs, malgré le manque de contact humain comprenant les gestes verbaux et non-verbaux, est de penser à réinventer l’expérience d’achat la plus personnalisée possible. Et cela grâce à des fonctions tel que les préférences, les filtres, ainsi que les achats précédents, pour se baser sur les mensurations du client.

Instagram, Pinterest et son Shop The Look

Pinterest, un réseau social peu connu, qui est sous-estimé, et mal exploité en France. Et pourtant, les chiffres parlent d’eux-mêmes. Grâce à la nouvelle fonctionnalité «

Shop The Look », l’application fait apparaître des points blancs sur des produits bien spécifiques de la publication. Lorsque l’utilisateur clique dessus, celui-ci l’envoie directement sur la page du site internet marchant, du produit en question. De ce fait, le client ne sort pas de son application, mais peut quand même consulter la fiche produit.

La fonctionnalité « Swipe-Up » a également fait son apparition, aussi bien sur Pinterest que Instagram ; il suffit de faire venir l’utilisateur à balayer son écran de bas vers le haut, afin de l’emmener sur la page e-commerce correspondante.
On peut retrouver cette fonctionnalité en Stories Instagram, ou bien en Post Pinterest.

Contrairement à Instagram par exemple, 93 % des utilisateurs de Pinterest disent qu’ils ont utilisé le réseau pour planifier un achat (source Swello).
Ils ont plus tendance à chercher un look, une tendance et passer ensuite à l’achat.

L’utilisation des réseaux sociaux tel que Instagram, Facebook, ou bien Pinterest peut paraître complexe pour certaines entreprises.
Inviatis vous accompagne dans vos projets et vous aide à développer la notoriété de votre marque sur les réseaux sociaux.