Au cœur de toute pratique d’optimisation des sites pour les moteurs de recherche (SEO), le duplicate content constitue un critère de vigilance particulière. La duplication de contenus peut en effet avoir des impacts considérables sur la visibilité d’un site internet. Que faut-il savoir sur le duplicate content ?

Duplicate content, c’est quoi ?

Le duplicate content se définit par l’occurrence multiple d’un texte sur plusieurs pages de la toile. Il peut concerner un fragment de texte ou de l’entièreté d’un article publié sur internet. Le plagiat peut résulter d’une erreur dans l’enrichissement de contenu d’un site, ou intentionnel dans le cas d’un plagiat ou un vol de contenu. On peut de ce fait distinguer deux cas de duplicate contents, à savoir :

  • Le contenu dupliqué en interne, dont les occurrences multiples prévalent sur les différentes pages d’un site web.
  • Le contenu dupliqué en externe, qui qualifie un même texte présent sur deux ou plusieurs sites différents.

La duplication de contenu va à l’encontre des bonnes pratiques de la gestion de contenus de sites internet, et doit faire l’objet d’une vigilance particulière. Il est en effet préjudiciable à la réputation d’une plateforme web, mais aussi à son référencement naturel.

 

Les conséquences du duplicate content

Les contenus dupliqués ont un impact non négligeable sur la visibilité et le référencement naturel d’un site web sur les moteurs de recherche. Pour le cas de Google, une page sujette au duplicate content sera retirée des résultats de recherche. Bien que cette mesure concerne uniquement la page incriminée, elle se traduira par la baisse du trafic de la plateforme.

Par ailleurs, des occurrences répétées de duplicate content entraineront un déclassement du site concerné par le moteur de recherche. Les référenceurs s’efforcent par conséquent de limiter au mieux les risques de contenus dupliqués dans la création de contenus pour la pratique SEO.

 

Comment éviter le duplicate content ?

Quelques pratiques permettent de limiter les risques de sanctions relatives au duplicate content.

Les créateurs de contenus

Il est désormais courant pour les webmasters de recourir aux services de rédacteurs professionnels ou d’agences pour la création de contenus pour le web. Cette alternative permet d’enrichir un site internet avec du contenu exclusif de qualité sans risquer la duplication.

Les outils de détection de plagiat

Face à l’enjeu que représente le duplicate content, de nombreux outils ont été développés pour permettre aux webmestres de détecter l’éventualité d’un plagiat avant de mettre un contenu en ligne. Copyscape, DupliChecker, SiteLiner et CopyLeaks sont, entre autres, des plateformes dédiées à cet effet.

La désindexation de pages

Dans certains cas, il peut s’avérer difficile d’éviter la duplication de contenu intrasite ou extrasite. C’est le cas notamment sur les sites comparateurs ou les sites e-commerce dont la déclinaison d’un produit en plusieurs variétés implique des blocs de textes similaires. Grâce à l’attribut « noindex », il est possible d’exclure lesdites pages concernées de l’indexation. Ainsi, lorsque les robots de Google, Bing et d’autres moteurs de recherche arriveront sur la page, cette dernière sera ignorée, évitant ainsi les risques de pénalités.