Comment créer un cocon sémantique ?

Accueil » Comment créer un cocon sémantique ?

Lorsqu’il s’agit de trouver quelle stratégie SEO adopter, décrypter toutes les tendances semble être compliqué. Pourtant, le cocon sémantique est une stratégie lucrative, car elle exploite la puissance du maillage interne pour référencer un site, même sur des requêtes très concurrentielles. Alors, que devez-vous savoir sur le cocon sémantique ? Après avoir lu cet article, vous allez mieux comprendre le concept et savoir comment rentabiliser votre cocon sémantique. Vous découvrirez tous les avantages et les inconvénients de cette méthode SEO. Nous vous aiguillerons même pour aller plus loin dans votre stratégie et la rendre payante !

Un cocon sémantique : qu’est-ce que c’est ?

Le concept de cocon sémantique désigne la manière dont un site web est organisé sous forme de clusters de contenu basés sur des idées sémantiques similaires. Son principe consiste à proposer des contenus savamment hiérarchisés afin de prouver son expertise aux moteurs de recherches et aux internautes. Du haut de la chaîne au niveau de liens, les contenus vont des plus généralistes aux plus ciblés et spécifique.

L’architecture de votre site autour de l’intention de recherche est une stratégie de référencement qui fonctionne très bien lors de la création d’un site, lors d’une refonte complète ou après une pénalité de Google. Bien qu’il s’agît d’une stratégie difficile à maîtriser, beaucoup de webmasters organisent leurs contenus en cocons sémantiques.

Comment établir un cocon sémantique efficace ?

Pour créer un site web avec un contenu impeccablement maillé, organisé dans un cocon sémantique, vous devez suivre plusieurs étapes. Avant de les voir, expliquons d’abord les termes spécifiques employés dans cette stratégie.

Le cocon sémantique en pratique

Cette stratégie a pour but de mailler correctement toutes les pages en les priorisant autour d’une requête. Les différents niveaux de pages composant un cocon sémantique sont :

  • Page cible : Il s’agit de la page la plus haute dans l’arborescence. Il vise à se répertorier sur une requête générale. Vous constaterez que cela demande beaucoup de travail.
  • Les pages intermédiaires : Leur mission consiste à pousser la page cible ou une autre page intermédiaire en rassemblant les pages inférieures (les pages distantes).
  • Pages distantes : Ce sont des pages finales conçues pour pousser des pages intermédiaires.

Le rôle des liens consiste alors à relier la page cible à la page intermédiaire, qui elles-mêmes feront le lien vers les pages distantes. Il est également essentiel de considérer les liens internes entre les pages mères et les pages sœurs.

Quelle méthode faut-il adopter pour mieux organiser les différents niveaux du cocon sémantique ? Que devez-vous prendre en compte lorsque vous souhaitez créer un maillage interne efficace ? Découvrez maintenant par où commencer avec cette stratégie de référencement adaptée à Google.

Les étapes à suivre pour construire un cocon sémantique efficace

Voici les 6 étapes à suivre pour réussir votre cocon sémantique :

  • Étape 1 : Identifier l’intention principale ou l’idée à développer et à catégoriser. Il est fort probable que la requête résultante soit ultra-concurrentielle.
  • Étape 2 : Analysez la concurrence et sa difficulté puis sélectionnez quelques pages à inclure dans votre cocon.
  • Étape 3 : Dressez une liste de sujets pour chacune de vos pages Web dans le cocon.
  • Étape 4 : Divisez ces pages en trois niveaux : pages cibles, pages intermédiaires et pages distantes.
  • Étape 5 : Construire un lien réfléchi et cohérent entre toutes ces pages.
  • Étape 6 : Créez ou faites produire vos contenus optimisés SEO. Nous vous recommandons de varier le type des contenus autant que possible : texte, vidéo, podcasts, infographies, etc.
  • Étape 7 : L’application d’une stratégie SEO du cocon sémantique est coûteuse : rédaction, graphisme, production vidéo, etc. S’assurer d’avoir les moyens de ses ambitions est primordial pour la réussite de cette stratégie SEO.

Quelles sont les règles d’or à respecter pour rentabiliser votre cocon sémantique ?

Il y a trois choses dont vous devez absolument être conscient pour une analyse sémantique réussie lesquels ?

Faites un remue-méninge approfondi et priorisez l’empathie avec les utilisateurs. Comme le cocon sémantique est une stratégie de référencement axée sur l’intention de recherche, il est incontournable de viser le bon public. Pour cela, créez un buyer persona complet et riche.

Prenez le palace de l’internaute qui effectue une recherche sur Google

Réfléchissez attentivement à chaque question, chaque objection et chaque requête recherche pertinente pour votre requête cible. Les outils tels que Answer The Public, Qora et bien d’autres peuvent vous aider en vous donnant des idées.

Servez-vous également des suggestions de Google qui se trouvent dans le footer, le « D’autres internautes ont aussi recherché ». Associez des idées et approfondissez le brainstorming. En effet, l’empathie est une valeur essentielle au succès de votre cocon sémantique et une parfaite compréhension de votre personnalité est indispensable.

Budgétisez strictement toutes les dépenses

Mettre en place une stratégie SEO sur un cocon sémantique coûte cher. En réalité, vous devrez composer avec des dizaines de pages pour rendre le lien efficace dans le classement de la page cible.

Assurez-vous à ce que ce dernier soit extrêmement complet, dense et riche. Plusieurs professionnels seront impliqués tels qu’un rédacteur expérimenté, un photographe, un graphiste et même un vidéaste.

Quant aux pages intermédiaires et distantes, elles sont moins chères. Par contre, vous devez injecter une qualité qui attirera Google et vos visiteurs. Alors, confiez la rédaction à un professionnel et évitez de lésiner sur la qualité de chaque page.

Les dépenses liées à votre cocon sémantique peuvent aller au-delà des milliers d’euros ! Alors, n’oubliez pas de tout budgétiser à l’avance pour exécuter votre projet sans vous soucier des obstacles financiers.

Construire des pages basées sur une architecture précise

Selon Laurent Bourelly, l’inventeur du concept cocon sémantique, il faut toujours établir une architecture précise pour chaque page. De cette façon, les liens internes fonctionneront à merveille. Cette structure n’a rien de sorcier. Elle est axée sur le mécanisme de calcul du Pagerank. En fait, la puissance d’un lien varie en fonction de son emplacement sur la page.

Par exemple :

  • En haut de page, un lien pointant vers la page d’accueil ;
  • Dans le corps ou au milieu, les liens vers des pages distantes et intermédiaires ;
  • En bas de page, les liens pointant vers des pages sœurs.

 

Vous aimez aussi lire…

0 commentaires

Share This